Au Bonheur du matin

Rosalinde, l'héroïne, vit à Orchies, capitale du pays de Pévèle. Elle a six ans quand éclate la Première Guerre mondiale. La ville est incendiée par les Allemands, et Rosalinde trouve refuge chez son grand-père qui habite un village voisin. C'est un homme sévère qui l'élève sans tendresse. Lorsqu'elle quitte l'école, elle travaille comme apiéceuse, un métier que beaucoup de femmes exerçaient à l'époque. Les années passent. Un ami d'enfance la demande en mariage, mais subitement arrive un grand amour qui bouleverse vie...Au bonheur du matin retrace une page de l'histoire du Nord de 1910 à 1930 : la Première Guerre mondiale, le dramatique incendie d'Orchies par les Allemands, les coutumes et les traditions du pays de Pévèle et la fabrication de la chicorée. 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×