Le Destin d’Honorine

Dans le haut Velay, au XIXe siècle, le roman d'une « Rastignac au féminin » dans l'univers de la dentelle. «Tout commença vraiment le jour où la jeune Henriette Feynerolles posséda un crayon.» En cachette des siens, une petite paysanne apprend seule à lire et à écrire. Mûrie trop vite au sein d'une fratrie de brutes, elle décide de s'arracher à la misère et de construire son destin. Au village d'Aubissoux, quand elles ne triment pas au champ, les femmes frottent au lavoir, ou font de la dentelle au carreau. A treize ans, médiocre ouvrière, Henriette sauve son rêve, devenir la reine de la dentelle, grâce à sa belle écriture. A Craponne, petite ville voisine, un fabricant de dentelle la recrute. Discrète, intelligente, patiente, elle va tout y découvrir, y compris la loi de la jungle. Une jeune femme ambitieuse entre deux mondes, celui des paysans pauvres qui l'a vue naître et celui de la bourgeoisie industrielle qu'elle veut intégrer. Mais le talent en affaires est-il suffisant ?

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site