Point G : mythe ou réalité?

Image 1

Dernièrement, une nouvelle inattendue a fait grandement parler : le point G serait un mythe! C'est en fait ce que conclut une étude britannique effectuée auprès de 1804 jumelles âgées de 23 à 83 ans.

Des chercheurs ont posé à ces femmes plusieurs questions concernant leur sexualité et selon leur hypothèse, si le point G existait vraiment, génétiquement les vraies jumelles devraient être identiques sur ce point.

Or, seulement 56 % d'entre elles ont répondu par l'affirmative! Ces résultats ont donc poussé les chercheurs à conclure que le point G était tout simplement le fruit d'une imagination collective encouragée par tous les magazines féminins de ce monde.

Mythe!

Découvert en 1950 par monsieur Gräfenberg, c'est en 1981 que la sexologue Beverly Whipple a popularisé cette zone de terminaisons nerveuses qui, une fois stimulée, entraînerait un orgasme très puissant. De la grosseur d'un dix sous, il semblerait que ce point G serait situé derrière l'os pubien et qu'il doublerait de volume lors de l'orgasme.

Cependant, plusieurs sexologues clament haut et fort depuis longtemps qu'il n'existe tout simplement pas. Les études de Gräfenberg en 1950 sur le sujet demeurent nébuleuses tant sur le plan de l'échantillon de femmes que sur la façon dont il a effectué sa recherche. Combien de femmes a-t-il observées et comment est-il arrivé à cette conclusion?

Aucune réponse à ces questions jusqu'à maintenant... C'est d'ailleurs la raison pour laquelle l'étude britannique fait tant jaser; c'est la plus grande recherche jamais effectuée sur le sujet.

Réalité!

Le point G n'existerait pas, mais il existe bel et bien une zone de sensibilité plus dense en terminaisons nerveuses située dans le vagin qui, une fois stimulée, déclencherait un orgasme. Cette zone se situe exactement où monsieur G. avait localisé son point, mais il s'agirait simplement des racines nerveuses du clitoris. Cette partie du vagin est souvent utilisée pour certaines reconstructions du clitoris des femmes excisées.

En conclusion, la réalité est qu'il ne faut surtout pas faire de cette zone une norme et un but à atteindre. Chaque femme est différente et tous les moyens sont efficaces pour atteindre l'orgasme.

N'oubliez pas qu'à force de mettre autant d'ardeur et d'efforts sur le déclenchement de l'orgasme par une zone si précise du corps, on passe à côté de l'essentiel : le plaisir du laisser-aller!

http://www.canalvie.com/couple/sexualite/articles-sexualite/point-g-mythe-ou-realite-1.588418

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×