Tokyo est elle une belle ville ?

P1040766 1764x700

Avant de commencer à donner mon point de vue (et j’insiste là dessus parce que ce ressenti est forcément personnel), je vous recommande de lire les articles relatifs aux quartiers modernes et aux quartiers traditionnels de Tokyo. Vous y retrouverez de nombreuses photos notamment, et un autre regard sur ce que vous trouverez probablement dans les descriptions formalisées.

Rentrons dans le vif du sujet. Tokyo est elle une belle ville ? Autrement dit Tokyo peut elle être considéré être une ville architecturalement agréable à vivre au même titre que Paris, Londres, Rome, Prague, San Francisco, Québec … ? Il s’agit bien là d’une opinion qui sera nécessairement subjective compte tenu du fait que Tokyo à l’instar de ces villes est une ville moderne qui s’est reconstruite dans la deuxième moitié du 20ème siècle après la 2nd guerre mondiale.

Tokyo est un agrégat de quartiers architecturalement inégalitaires. Il y a des quartiers traditionnels et des quartiers très modernes. Parmi les quartiers modernes on retrouverait même une subdivision entre les quartiers à buildings et les quartiers basse hauteur. Certaines villes comme les villes européennes, certaines villes américaines et canadiennes, mais aussi asiatiques ou africaines font état d’une architecture homogène, alors il n’est pas trop compliqué de se positionner. Là il est vrai que se faire une idée n’est pas possible tant que l’on a pas tout vu !

Tokyo n’est pas une si belle ville que ça

En effet, au premier abord, Tokyo c’est moche ! Je suis franche. Ne vous attendez pas, si vous n’y avez jamais mis les pieds à vous sentir submergés par la beauté des lieux.

Un réseau routier à la hauteur de la mégalopole

Tokyo c’est un enchevêtrement de routes sur plusieurs niveau qui ressemble au dédal urbain routier de Los Angeles. Sauf que Tokyo, contrairement à la ville des anges, est extrêmement dense. Quand je parle d’enchevêtrement, il faut l’imaginer en plein coeur de la ville. Et les routes… Quelles routes ! Elles ressemblent à nos autoroutes sauf qu’elles aussi sont situées au coeur de la ville.

Une architecture conçue pour être pratique pas jolie

Tokyo se trouve géographique dans une situation bien ingrate puisqu’elle est sujette à des séismes, des tsunamis (puisque sur les côtes) et en plus aux typhons. Construire une ville qui tient debout demande nécessairement des mesures techniques hors normes. C’est bien la politique urbanistique qui a été choisie. Les bâtiments sont donc soumis à un standard de sécurité impliquant souvent des barreaux aux fenêtres et des fenêtres parfois à ouverture restreinte, des escaliers de secours extérieurs, des portes lourdes, des lampadaires avec des cables apparents. En d’autres termes des structures lourdes, épaisses, visibles mais très fiables !

Tokyo est une ville qui néanmoins a des atouts de poids

Tokyo est avant tout à part du fait de l’hétérogénéité de son architecture. Tantôt urbaine tantôt traditionnelle. A vélo, en suivant la même route, l’on peut passer par tous les états de la ville. Des grands chemins de fer de la gare de Tokyo à Chiyoda, en passant par le parc de Ueno et ses flamboyants corbeaux, Tokyo nous fait rêver.

Tokyo nous fait rêver de par ses néons, ses cerisiers en fleurs, ses grands immeubles luxueux, ses modestes temples, ses salarymen ivrent sur le trottoir à 20h00 ou encore les collégiens en uniforme tentant de gagner un nounours aux machines dans les salles de jeux !

Parce que Tokyo a réussi à tenir le pari d’être à la fois une ville dans laquelle les gens vivent dans l’intimité de quartiers à taille humaine et s’effacent devant la splendeurs des quartiers emblématiques du futur.

Conclusion : Tokyo n’est pas une belle ville en terme d’architecture, néanmoins son âme est belle. L’aura qu’elle dégage a tendance à plonger ceux qui la découvre dans un état hypnotique. Dans mon cas les premiers jours à Tokyo ont été pleins de surprises et de questionnements. Je ne pouvais pas m’empêcher de comparer ma ville d’origine Paris, à cette ville d’acceuil. Au début mon regard était critique. Une fois de retour dans la ville lumière je me suis dit « mince… Paris c’est foutrement beau ! Mais dieu que Tokyo me manque…« . S’en est suivi plusieurs jours de déprime et de regrets ! J’espère que vous vous rendrez vous aussi à Tokyo, parce que cette ville vaut vraiment le coup. Et si vous y êtes déjà allé, votre avis m’intéresse ! N’hésitez pas à donner vos impressions !

Et puis Tokyo c'est aussi ce petit brin de folie qu'on finit par trouver normal au bout de quelques jours seulement... !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×